dimanche 24 janvier 2016

(party) Weeks recap: réveillons et rendez-vous

Vous en doutiez peut-être, à raison, mais je suis bien en vie malgré quelques semaines de disparition. Prises de tête de la vie privée à part, les fêtes de fin d'année et le début 2016 ont été fort remplis entre le boulot chez Stylistic.fr et différents trips à Bruxelles et Amsterdam. Je ne vous ai pas oubliés pour autant et j'ai bien trop d'articles en retard à vous partager, de tips à vous dévoiler sur les bons acides gras, l'index glycémique et les stocks de glycogène, qui furent mes kiffs du moment. Mais avant revenir dans les sujets plus "scientifiques", faisons un petit récap de mes dernières semaines. 


2015 a marqué un cap en quelque sorte car c'étaient mes premières fêtes en famille en tant que veggie (je suis végétalienne chez moi, végétarienne à l'extérieur selon les possibilités, à tendance vegan pour certains produits, je me résume comme veggie). Sachant que l'an passé j'étais à Rome et le Noël 2014 fut ainsi la dernière fois où j'ai mangé de la viande. Un peu nerveuse de ce cap imminent, je l'ai jouée "discrète et polyvalente" pour cette année en disant aux gens de cuisiner ce qu'ils avaient prévu et en amenant du tofu et du seitan pour substituer les viandes/volailles et des fruits secs pour substituer le poisson. Sans trop de contrôle donc sur le reste, les compositions qui contenaient peut-être des bouillons de poule (va savoir) mais c'était un début. Big up à ma marraine qui, malgré son manque de connaissance du sujet, m'a fait une bonne soupe en entrée et à mon papa qui m'a laissée transformer ses sacro-saints plats de Noël.


Mega-giga-ultra big up et ma reconnaissance éternelle en plus à ma tante et ma cousine qui ont fait très fort. Non seulement elles ont préparé un buffet sain, léger et à 99% vegan (houmous, salades de graines et légumineuses, fromages vegan, yaourt de coco...) complètement ouf et soyons honnêtes, après deux réveillons à s'en mettre plein le bide ça fait du bien à l'estomac. Mais en plus ma cousine a cuisiné un gâteau vegan au café qui était à tomber. Un vrai réveillon de rêve avec en prime un cadeau fort bien pensé: le livre de Marie Laforêt! Il me tarde de tout tester mais j'ai encore le livre de pâtisseries vegan d'Ariane à poursuivre pour mes expérimentations. Et puisqu'on parle de livres, j'ai fait pour le taff un listing de 8 livres vegan qui m'ont tapé dans l’œil, retrouvez mon article ici! Salé, sucré, sain ou bien calorique, traditionnel ou exotique, il y en a pour tous les goûts. 


Vous pouvez retrouver les photos et plats détaillés de mes fêtes sur mon instagram, en espérant qu'ils vous enchantent un petit peu. Mais au-delà de la gourmandise et de la teuf, il y a eu du travail. Outre tous les articles sur le thème de Noël à sortir, j'ai eu divers rendez-vous professionnels très sympas. Le premier était le concept-store éphémère Serendipity que je suis allée inspecter avec mon petit culturiste préféré. L'idée de ce magasin au croisement de la galerie d'art et de la boutique de sport, c'est de présenter le sport justement de façon plus esthétique et contemporaine. Allier culture, dépassement de soi, bien-être et art, ça ne pouvait que nous parler même si le lieu était malheureusement assez petit. Ce fut quand-même une jolie occasion de découvrir des marques qui m'étaient inconnues, surtout pour les vêtements, et de déguster de délicieux smoothies bien frais.


Côté mode, c'est toute heureuse que je suis passée au showroom de Massimo Dutti pour découvrir leur collection printemps-été 2016, qui vous sera bientôt présentée et décrite sur Stylistic dès les beaux jours arrivés. Entre esprit marin, couleurs chaudes et de désert, elle suit parfaitement les tendances annoncées pour les mois ensoleillés. Je ne m'habille pas vraiment dans cette marque personnellement, je la laisse plutôt à ma maman sachant que j'évite le daim et le cuir qui sont leurs spécialités. Mais j'admets que je trouve leurs coupes toujours impeccables et féminines et leurs lignes toujours très élégantes. Juste après, j'ai pu enchainer avec l'inauguration de la nouvelle boutique Cinabre, destinée aux accessoires masculins. Pas grand-chose à voir à part une cocktail-party mais une bonne ambiance. Et parce que quand il n'y en a plus, il y en a encore, j'avais ensuite pour mission de faire un saut aux Galeries Lafayette pour leur célébration de Noël. De quoi poser avec une petite coupe de rosé au stand Lancôme avant de faire un tour dans l'effervescence générale.


En parlant de cocktail et de soirée, je me suis également rendue quelques jours plus tard à la soirée #VeryGoodTrip  de la SNCF qui offrait un cadre assez enchanteur avec son loft en haut jsute en face de la Tour Eiffel. Si vous vous demandez si mon job me rend alcolo, la réponse est non. Je pose avec les coupes de champagne pour la photo, puis je les repose. N'étant pas (plus) une grande fana d'alcool, j'évite les cocktails et ne dépasse pas 2-3 gorgées lorsqu'il faut trinquer. Oui, c'est du bluff et je ferais un malheur au poker probablement. Je préfère m'en tenir aux dégustations d'alcool inévitables, comme lorsqu'on est invitées à découvrir des champagnes. Si je devais en plus m'enfiler des verres à chaque rendez-vous, bien vite je ne rentrerais plus dans mes pantalons.


Entre-temps, le nouvel an est arrivé et je me suis envolée, ou plutôt expédiée par voie ferrée à Amsterdam pour le célébrer là-bas avec mes parents. Je suis allée plusieurs fois dans cette ville dans le cadre de mon ancien boulot et je l'aime toujours autant. C'est propre, coquet et vachement en avance en terme de bien-être. Les gens sont actifs, shootés au cyclisme (gare aux vélos partout), on trouve du vegan-sans-gluten-antiallergique facilement car ils sont malins et ils pensent aux différents types de clientèle. Même si comme toujours quand on est ensemble, mes parents et moi on finit par aller au Pain Quotidien. C'est belge et on adore, qu'y peut-on? Cerise sur le gâteau, j'ai pu faire un nouvel an entièrement végétarien car le Chef de l'hôtel (Hilton) avait un menu adapté pour les requêtes veggie. Pas vegan donc mais bien sans viande/poisson/volaille et franchement pas mal, c'était relaxant de pouvoir faire un repas gastronomique sans me préoccuper du contenu des assiettes.


Depuis, j'ai encore joué les dénicheuses de douceurs quand ma boss m'a envoyée dans deux nouveaux lieux alléchants. Il y a tout d'abord la pâtisserie Nanan qui a ouvert dans le quartier bastille, notre quartier.  Petite et modeste, elle propose des pâtisseries traditionnelles fondées sur des aliments de top qualité avec les meilleurs fournisseurs locaux et italiens pour les fruits. La patronne japonaise aime ajouter des touches originales et exotiques à ses compositions en souvenir de ses desserts d'enfance. Il y a également quelques produits adaptés sans gluten ou sans œufs pour les intolérances éventuelles. Un petit concept mignon et prometteur donc, avec du fait-main exclusivement.


La semaine passée, il y a eu le nouveau tearoom atypique "Les Souris Dansent" qui associe ambiance table d'hôte à des pâtisseries japonaise à tomber (de Yann Le Gall en plus!) avec en bas un petit salon cosy où jukebox, vinyles et bons livres vous attendent. Un petit repère pour se poser donc et s'en mettre plein le bide, avec également des possibilités végétariennes à la carte. Le soir, le lieu se métamorphose en bar à tapas pour un bon moment entre amis. Tout juste ouvert, je suis passée à son inauguration et j'ai fondu pour les cubes de meringue-citron. Vous pourrez bien entendu retrouver très bientôt la présentation détaillée et les informations de Nanan et Les Souris Dansent sur Stylistic une fois mes critiques publiées!


La partie la plus prenante du boulot fut toutefois l'organisation et le déroulement de notre festival Bouche à Bouche qui s'est tenu les 14 et 15 janvier dans le marais. Présentation des Chefs, interviews des artistes, installation... ce fut beaucoup de boulot et beaucoup de fun à la fois mais il me faudrait un article à part pour vous présenter notre event en détail. Ce projet est le "bébé" de ma boss et nos collègues, qui l'ont conçu ensemble et il a remporté un joli succès pour sa deuxième édition. Le concept est simple: une ambiance chaleureuse, des groupes de pop, electro-pop et rock en live et des Chefs émergents qui cuisinent leur spécialité. En attendant que je vous explique un peu plus cette aventure, retrouvez déjà les infos sur la page facebook du festival Bouche à Bouche. Beaucoup d'aventures m'attendent encore et je prépare un nouveau projet pour dans deux semaines, suspense!

En attendant, à très bientôt pour faire péter les secrets healthy.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire