mardi 5 avril 2016

Recap: un tour au Veggieworld

Le weekend du 2 et 3 avril se tenait le salon Veggieworld, plus grand salon veggie d'Europe. Autant dire que je suis évidemment passée jeter un coup d'oeil. C'était l'occasion de déguster de nouveaux produits, découvrir plein de marques et d'adresses, échanger avec des associations et repartir les yeux plein d'étoiles et de chatons. Mon premier vrai stop marquant fut le stand de Lebe Gesund, sous le nom français "Les produits de la vie". Chips de pomme naturels, graines, pains traditionnels, crèmes, confitures, tapenades... Autant dire que ça démarrait fort côté gourmandise. Des produits bios, sans sucre ajouté et vegan avec notamment des pestos et tartinades à tomber comme celle à l'ail des ours. Je pense bien commander chez eux un jour pour tester à l'aise. 



Comme toujours, on trouve une tonne de thés et de superaliments en tous genres: baies, graines, céréales, algues, farines, cacao et chocolat crus... Néanmoins, ça ne convient pas à un petit budget comme le mien donc je dois étaler ce genre d'extra sur le temps car on ne les appelle pas superaliments pour rien. Ils sont précieux et par conséquent pas donnés. 




Les douceurs avaient de quoi faire saliver, entre textures légères et ingrédients sains. Boulettes de granola, gaufrettes aux figues, porridges au muesli, gaufres aux noix... de quoi se régaler vegan avec des snacks sains et plutôt inventifs. Beaucoup de gens ont encore du mal à imaginer que la pâtisserie puisse être "véganisée" sans souci et être délicieuse. C'est bien dommage car ils passent clairement à côté de certains produits qui valent le détour.






Mais mon coup de coeur reste bien entendu les barres crues "Nakd". Ce type de barre de plus en plus répandu se compose de fruits, fruits secs et oléagineux (dattes, amandes, noix...) sans sucre ni matière grasse ajoutés. L'idée est d'avoir un snack très énergétique, contenant seulement des sucres naturels et avec une liste rikiki d'ingrédients. L'avantage des barres Nakd par rapport aux autres marques, c'est principalement le prix. Si l'offre du marché propose des produits forts similaires, le coût est généralement de 2 à 3 euros par barre tandis que celles-ci sont à 1 euro (1,10 euros pour une commande en ligne). 

J'ai choisi les barres de la gamme "Crunch" qui sont enrichies en protéines de soja et offrent ainsi un encas assez complet. D'ordinaire, je préfère préparer moi-même mes goûters mais j'ai des voyages prévus bientôt donc ces barres seront pratiques à emporter avec moi dans le train ou l'avion. Ca me permettra d'avoir toujours des snacks sains à disposition à l'étranger en cas de petit creux. Leur apport nutritionnel est en prime similaire à mes encas maison du point de vue des macros (glucides, protéines, lipides) alors c'est un bon compromis. 



Les nostalgiques de la viande devaient se sentir au paradis avec une tonne de stands de fast food vegan: brochettes, hamburgers, nems et plats asiatiques, hot dogs... Sans parler des stands de vente d'aliments comme Un Monde Vegan ou Boutique Vegan qui comportaient un bon choix de simili carnés. Personnellement, je suis repartie avec une portion de protéines de soja sautées aux noix de cajou et légumes avec du riz au stand de restauration asiatique.



Mais le vegan ne touche pas qu'à la nourriture et englobe tout un mode de vie dont les cosmétiques et soins font partie. En version slow et écologique, on retrouvait des shampoings et déodorants solides, des cups, lingettes, cotons-tiges écologiques, crème de karité naturelle à la mangue... Avec il faut bien l'avouer un packaging vraiment trop adorable.





Cette édition rassemblait 92 exposants et a attiré un public très hétérogène, de tous âges et tous styles. Une bonne nouvelle pour la cause, qui continue d'intéresser de plus en plus de gens et de proposer toujours plus de produits sympas. Le Veggieworld sera de retour en octobre 2016 et je suis bien curieuse de voir combien de marques et bons plans ils nous proposeront cet automne! Un gros budget shopping me semble plus qu'indispensable pour l'occasion.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire