mardi 10 janvier 2017

Reboot hivernal: démarrer l'année en pleine santé

Les fêtes de fin d'année ont amené leur lot de gourmandise et de sorties et ça y est, voilà 2017 qui démarre avec son lot de bonnes résolutions. Ou pas! Mais pour attaquer l'année du bon pied, encore faut-il être dans les bonnes conditions. Alors que l'hiver bat son plein, la santé peut facilement en prendre un coup surtout quand on a pas mal festoyé ou qu'on a dû boucler des budgets avec pression et fatigue au compteur. Adoptons donc ensemble les bons réflexes pour recharger les batteries et démarrer 2017 en pleine santé.


SOS digestion dérangée
Nourriture à foison et plats très riches aux réveillons ne vous ont peut-être pas réussi. Manger trop ou trop lourd de façon répétée peut perturber un peu la digestion. L'organisme fait des caprices, vous avez le ventre lourd ou des gaz, des crampes ou des gênes facilement, des soucis de diarrhée ou constipation, voire une alternance des deux. Bref, vous sentez que quelque chose ne se passe pas correctement là-dedans et vous avez un peu de mal à récupérer. Pas de panique!

Commencez par réduire les graisses une ou deux semaines, surtout les graisses saturées pour alléger la digestion. Afin de donner un "coup de propre" là-dedans, le gingembre en plat ou en infusion est un allié précieux. Il atténue les douleurs, apaise l'estomac, réduit les gaz et contre la diarrhée. Ne pas en abuser non plus, cela reste une épice! Pour conclure vos repas, misez sur la menthe poivrée et ses vertus apaisantes sur le système digestif en tisane. Cannelle, cumin et fenouil seront également vos amis. Pensez à faire le plein de magnésium pour lutter contre les spasmes et foncez acheter des fruits séchés comme la banane en chips ou des abricots secs. Enfin, le riz et son eau contribueront à stopper la diarrhée tandis que le psyllium, plante chouchou de Morgy, régulera le transit quelle que soit la situation.

SOS acidité
Fromages, charcuteries et viandes, alcool, gras, plaisirs sucrés... Noël compte un bon lot de produits très acidifiants pour l'organisme au menu (omnivore). Après plusieurs jours d'excès, outre la digestion dérangée, vous pouvez souffrir de remontées acides et brûlures d'estomac tout comme votre organisme peut être un poil traumatisé. Résultat, il s'acidifie à l'intérieur, épuisant ainsi les réserves de minéraux qui sont réquisitionnées comme tampons tandis que les toxines sont moins bien évacuées. Et si on remettait un peu d'ordre dans tout ça?

> Une petite diète est la bienvenue une semaine. Pas de panique, on ne parle pas de se nourrir de branches de céleri! Juste de réduire quelques jours ou semaines la consommations de protéines animales (surtout la viande rouge et les produits laitiers), de produits sucrés (desserts et sodas), de café et d'augmenter votre consommation d'aliments riches en minéraux pour refaire vos réserves, à savoir une bonne dose midi et soir de légumes pour accompagner vos féculents et vos protéines végétales (tofu, seitan, légumineuses...) ou protéines animales maigres (poisson non gras, volaille). En même temps, augmentez votre consommation d'aliments basifiants pour rééquilibrer le pH interne: bananes, raisins secs, dattes, poires, pomme de terre et patate douce vous attendent! Et surtout, continuez de vous hydrater un maximum avec de l'eau pour virer les toxines.


SOS peau traumatisée
Les peaux mixtes ou à problèmes peuvent avoir quelques mauvaises surprises après une surconsommation de produits gras et sucrés quand des boutons se pointent. A côté, les peaux très sensibles et réactives, comme la mienne, souffrent particulièrement de l'hiver. Elles ont tendance à être plus sèches et peuvent carrément se déshydrater avec tiraillements, sensation de brûlures, boutons de sécheresse ou eczéma qui se pointent. Il faut sans tarder réhydrater la peau pour éviter que cela n'empire et qu'elle retrouve souplesse et éclat. Adieu teint terne hivernal, bonjour peau éclatante.

> Première étape: réhydrater de l'intérieur et boire un maximum d'eau! Puis apporter des vitamines pour détoxifier le corps et redonner de l'éclat au teint, notamment de la vitamine A. Non seulement elle prévient les infections de la peau et aide à contrer l'acné mais elle agit aussi sur la souplesse de la peau et prévient le vieillissement cutané. Un petit trésor donc qui contribue à la synthèse du collagène et l'angiogénèse, à dénicher entre autres dans la viande (abats), les carottes et la patate douce. Pour son métabolisme, on va la coupler à du zinc qui a des vertus cicatrisantes, anti-inflammatoires et participe aussi à la production de collagène.

A vous les huitres, le foie, le soja et les légumineuses! Enfin, pensez aux oméga-3 pour renforcer l'épiderme, réduire les inflammations de la peau et reconstruire la barrière de la couche cornée pour retrouver une hydrorégulation de la peau optimale. C'est le moment de faire le plein de poisson, graines de lin, graines de chia et huile de noix. Des études suggèrent également que le thé vert et le thé oolong auraient une action positive sur l'eczéma, mais toujours à prendre à distance des repas.

SOS fatigue et résistance
Un peu de mal à vous remettre des soirées endiablées? Votre corps épuisé chope tout ce qui passe? Avec un cycle de sommeil décalé et une mauvaise récupération, l'énergie manque et le corps est plus vulnérable aux bactéries et aux virus qui trainent. Heureusement que la nutrition vient à la rescousse pour filer la pêche.

> Commencez déjà par checker vos apports en fer et en B12 pour écarter toute anémie. Rappel: la B12 doit être supplémentée chez les vegans et les végétariens à faible consommation de produits laitiers. Viande, millet ou légumineuses, tranchez mais ne zappez pas. La vitamine B3 et la vitamine E contribueront à produire de l'énergie et peuvent se dégoter notamment dans les céréales, les oléagineux et les huiles de première pression à froid. Pour un petit coup de boost, le thé vert est un incontournable mais la spiruline a une action plus forte et plus longue dans le temps. Elle se trouve en magasin bios sous forme de paillettes à saupoudrer sur vos mets ou de compléments alimentaires.

Côté rhumes et joyeusetés du genre, le cuivre a une bonne action préventive donc pensez aux crustacés, aux algues marines et au cacao. Un petit carré de chocolat noir? Sans oublier les vitamines de type B qui boostent le système immunitaire à travers les céréales et la levure et la vitamine C qui est anti-infectieuse. Faites péter le citron et si le budget le permet, achetez du pollen frais qui est un superhéro de l'immunité. Allez, sortez donc le nez dehors en toute sérénité: l'hiver serein est dans l'assiette!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire